Etre accompagné quand on a créé son entreprise, mais oui bien sûr !

Date de l'actualité : 
Vendredi, 23 Septembre, 2016

Les Sup'Porteurs de la création 44Si l’accompagnement par un professionnel de la création d’entreprise est évident, cela l’est moins dans la phase de développement de son entreprise. Or, nombre de chefs d’entreprise souffre d’isolement et ils n’ont pas le réflexe de s’adresser aux mêmes professionnels afin de partager leur stratégie de développement.

 

 

Isolé moi ? Peut-être

Vous avez peut-être eu la chance d’être accompagné pendant la phase de création de votre entreprise. Vous avez apprécié l’écoute, le partage d’idées, les conseils aussi. Bref, cela vous a aidé à vous lancer. D’ailleurs, l’un des derniers conseils reçu est peut-être celui de combattre le syndrome du chef d’entreprise isolé. Mais, comme on l’entend souvent, les « tracas » rencontrés pendant la phase de création ne sont que les prémices de ce qui vous attend une fois lancé et vous aurez vite fait de crouler sous tout un tas de choses à faire. Souvent,  vous ne prendrez pas le recul nécessaire pour réfléchir à la stratégie à moyen long terme de votre entreprise. Et voilà que pointe le deuxième syndrome dont souffre un chef d’entreprise, « la tête dans le guidon » …

 

Afin de combattre cet isolement, l’un des premiers conseils est de vous inscrire dans des clubs et réseaux d’entreprises. La Loire-Atlantique est très bien lotie à ce niveau-là. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste non-exhaustive mise à jour régulièrement par la CCI Nantes St-Nazaire ou aussi vous rapprocher d’un syndicat, ordre, etc. professionnel. La philosophie est la même : partager entre pairs son expérience, faire bénéficier de la sienne aux autres ! Vous n’êtes pas le premier à vous lancer, d’autres sont passés par là avant vous. Alors, inspirez- vous d’eux.

 

Mais inspirez-vous seulement, car les « moi, j’ai fait comme ça ou tu devrais faire comme ça» sont toujours teintés de la propre histoire de chacun et ne correspondent pas toujours à celle de votre entreprise ou de votre vision des choses. Néanmoins, ces membres peuvent vous faire profiter de leur réseau et dans les affaires, ce n’est pas anodin. Une autre solution est de prendre contact avec des professionnels de l’accompagnement qui vous aident à prendre du recul et à écrire votre propre histoire. Pas de « Si j’étais vous, je ferais ça comme ça » mais avant tout de l’écoute car au final, les solutions, c’est vous qui les détenez.

 

Isolé moi ? Jamais !

Vous connaissez notre réseau et ses membres pour son action en phase amont de la création ou de la reprise d’entreprise. Vous avez peut-être bénéficié d’un accompagnement individuel, d’un stage à la création d’entreprise ou bien encore d’un financement. D’ailleurs, si vous avez bénéficié d’un prêt NACRE ou d’un prêt d’honneur à taux 0%, vous devez a minima avoir un accompagnement trimestriel voire même un « parrain ».

 

Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir bénéficié d’un financement ni même d’un accompagnement en amont pour que nous vous épaulions une fois l’entreprise créée. Les accompagnements proposés fonctionnent généralement de façon individuelle mais aussi collective. Vous allez pour cela retrouver la BGE, la CCI et aussi la CMA.

 

Comme d’habitude, le mieux est de se rapprocher de chaque structure afin de connaître le contenu et les modalités de ce qu’elles proposent. Toutefois, il n’est pas rare d’être accompagné par 2 structures car leurs offres sont souvent complémentaires. Par exemple, je suis suivi individuellement par l’une et assiste aux ateliers thématiques de l’autre.

 

Dans tous les cas, ne restez pas seul face à vos doutes, vos premiers échecs ni même un départ fulgurant qui va forcément nécessiter un peu de structuration pour ne pas partir dans tous les sens. Et puis, continuez de travailler votre réseau !